Législation sur le Poppers en France 

le poppers et la loi

A l’origine créé pour soigner les angines de poitrine, le poppers fut détourné de son utilisation première pour l’effet récréatif qu’il procure. Dans les années 1970, le poppers fait fureur dans les clubs et sa consommation récréative explose, en particulier dans la communauté gay. Pour connaître l’histoire de cette substance n’hésitez pas à consulter notre page Tout Savoir sur le Poppers.

Le poppers est aujourd’hui légal en France, mais il n’en fût pas toujours ainsi. Ce liquide transparent vendu le plus souvent en flacon de 9 à 30ml est disponible sous plusieurs dérivés de nitrites. 

La loi actuelle 

Actuellement, en France, la production, la vente et la consommation de poppers est tout à fait légale. Cependant, un nitrite, le nitrite d’isobutyle est quant à lui encore illégal à la vente et la consommation en France mais également en Union Européenne.

Vous pouvez donc transporter, acheter et consommer tout type de poppers (nitrite d’amyle, nitrite de propyle, nitrite de pentyle, mix de nitrites) à l’exception du poppers au nitrites de butyle. 

Les évolutions de la législation au cours du temps 

Dans les années 1990, la France interdit les nitrites de pentyle et de butyle. Les distributeurs français fournissent donc les nitrites d’amyle, de propyle et certains mix de nitrites. 

En Novembre 2007, le Premier Ministre François Fillon banni toute production et distribution de nitrites sur le territoire français. Il est désormais illégal de distribuer du poppers qui ne dispose pas d’une autorisation de mise sur le marché. Cependant, ce décret est par la suite annulé par le Conseil d’Etat.

En Juin 2011, le Président de la mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, Etienne Apaire, dévoile dans un communiqué que tous les poppers seront très prochainement prohibés et illicites. Il ne sera donc plus possible d’acheter et de vendre les flacons de poppers en France. 

Cette annonce est rapidement mise en place puisque le 07 juillet 2011, les nitrites d’alkyle sont interdits à l’offre et la cession, considérant cette substance comme un produit stupéfiant.

Le Conseil d’Etat annule ce décret le 03 juin 2013, le poppers redevient donc légal en France. Le poppers est dorénavant disponible à la vente en France, à l’exception du nitrite de butyle (isobutyle) qui lui reste totalement illégal. L’arrêté du 1er Janvier 2017, défini en effet l’interdiction de production dans toute l’Union Européenne.

Pourquoi le poppers était-il interdit ?

Plusieurs raisons pourraient être à l’origine de ces interdictions passagères. La plus probable de toutes est sûrement une crainte pour les autorités sanitaires d’apparitions d’effets secondaires graves.

Cependant aucune dépendance physique n’apparaît avec la consommation de poppers. De plus, aucune étude ne révèle la nocivité des nitrites qui constituent le poppers (à l’exception du nitrite de Butyle qui lui serait cancérigène ce qui explique son interdiction).

poppers et legislation

Pour en savoir plus sur le poppers 

Pour avoir plus de renseignements sur le poppers, ses usages, les différents poppers existants et leurs effets ou encore les meilleurs poppers, consultez nos articles :