Le poppers est-il légal : Ce que vous devez savoir

Le poppers est-il légal : Ce que vous devez savoir

Ce liquide transparent vendu le plus souvent en flacon de 9ml à 30ml est disponible sous plusieurs dérivés de nitrites : alkyle, butyle, pentylepropyle et amyle. Crée en 1844 par le chimiste français Antoine-Jérôme Balard, le poppers était initialement prévu pour soigner les angines de poitrine. Thomas Lauder Brunton, un chimiste écossais découvre plus tard que c’est un excellent remède pour soigner les problèmes cardiaques et les empoisonnements au cyanure. Dans les années 1970, l’utilisation première du poppers change pour servir à un usage récréatif ou sexuel. Aujourd’hui, ce liquide jaunâtre que nous affectionnons tant est légal, mais il n’en fut pas toujours ainsi. 

Lorsque l’on a commencé à se servir du poppers pour ses vertues médicinales, on s’est vite rendu compte des effets secondaires et notamment chez les hommes : l’effet euphorisant, de relaxation et les réactions corporelles (érection, meilleurs performances sexuelles…). Dans les années 1970, le poppers fait fureur ! Sa consommation augmente et particulièrement au sein de la communauté gay. 

Le poppers n’a pas toujours été légal en France

En France, la première interdiction a été marqué par un décret en 1990. Cependant, elle ne concernait que certains poppers. Il est alors interdit de commercialiser toute fiole à base de pentyle ou de butyle.  

législation sur le poppers
Le poppers n’a pas toujours été légal !

En 2011, le Ministère de la Santé s’inquiète d’une hausse de la consommation de cette substance chez le jeunes. Tout type de poppers est alors interdit le 26 juin 2011. Pour cause : le risque de pharmacodépendance ou d’abus. Malgré les restrictions misent en place après 1990 et 2011, il reste possible de se procurer du poppers dans les sex shops ou sur le marché noir. Le risque est de tomber sur produits artisanaux ayant des effets dangereux pour la santé. Finalement, le Conseil d’Etat annule ce décret en 2013 au vu du faible taux de toxicité par rapport aux doses consommées habituellement et parce qu’aucune étude scientifique n’atteste de la dépendance à ces substances.

Tout type de produits devient alors autorisé à la vente et la consommation. En 2015, l’autorisation est élargit à la vente dans les bars-tabac. Aujourd’hui, c’est donc un produit 100% légal. Il n’existe plus aucun texte de loi en France qui interdise le poppers sauf ceux composés à partir de nitrite de butyle. 

Le poppers est-il légal à l’étranger ?

Dans les années 1970, la pression commerciale liée au succès du produit à cause de ses vertues aphrodisiaques poussera le gouvernement des Etats-Unis à autoriser la vente libre auprès du grand public. Mais dès les premiers accidents, comme des brûlures, qui sont généralement dus à une mauvaise utilisation du produit, le poppers est interdit. Certains soupçonnent alors à cette époque que c’est un produit qui dérange à cause du type de consommateurs de ces produits qui sont à majorité gay. 

Le Royaume-Uni avait tout d’abord interdit la vente de poppers avec la loi sur les substances psychoactives (Psychoactive Substances Act). Puis, le Conseil Britannique de recommandation contre l’abus de drogues finit par juger le poppers comme étant une substance inoffensive. Le gouvernement change alors de position et c’est en 2017 que le poppers devient à nouveau légal.
Le Royaume-Uni et les Etats-Unis, ont aujourd’hui interdit tous les produits à base de nitrite d’amyle sauf sous ordonnance, c’est-à-dire avec une prescription médicale. 
Au Canada, le poppers est strictement interdit depuis le 11 juillet 2014. 

Tous les poppers à base de nitrite de butyle sont interdits à la vente et la consommation dans l’Union Européenne. Toutefois, le poppers reste autorisé dans la plupart des pays du monde. Si vous comptez partir en voyage, l’équipe de Poppers Rapide vous conseille de vous renseigner au préalable. Vous pouvez déjà lire notre article sur le poppers et l’avion.

Le poppers et ses différents usages 

Durant la guerre du Vietnam, les GI américains utilisaient du poppers pour améliorer leur santé à cause des fumées dégagées par les armes à feu. Après cette guerre, la trinitrine a déjà remplacé le poppers pour soigner les problèmes cardiologiques. Les entreprises pharmaceutiques souhaitent alors trouver d’autres clients non plus pour des usages médicaux, mais ayant compris que ce produit pouvait servir pour des usages sexuels et récréatifs, ils décident d’élargir leur cible.  

En 1969, le poppers est disponible partout en France mais seulement sur prescription médicale. Cependant, le poppers est déjà vendu comme un outils pour le sexe, sous le nom de « Room odorisers » (parfum d’intérieur en français) notamment auprès de la presse gay. Dès le début des années 1970 donc, le poppers fait son apparition dans les milieux festifs, c’est un produit simple et facile à consommer.  On en trouve dans les bars ou les boîtes de nuit, les clubs diffusaient même du poppers via la climatisation. Après quelques années de diabolisation, le poppers revient à la mode début 1990 avec l’arrivée de la musique électronique. 

Le poppers n’est pas une drogue !

Il n’existe pas d’intolérance ou de dépendance physique contrairement à une drogue. 

Une drogue est définit comme étant une substance qui altère les activités cognitives, soit les communications entre les neurones. Une drogue communique donc avec notre cerveau. Ce qui change notre perception et notre comportement. Effectivement, une drogue modifie nos états psychologiques, psychiques et physiologiques, ce qui peut entraîner une dépendance. 

Le poppers n’est pas une drogue car il n’interagit pas avec notre cerveau. C’est un produit qui dilate simplement les vaisseaux sanguins.  Ce qui provoque des effets particuliers, tels qu’un sentiment de désinhibition, les muscles sont détendus… Mais les effets sont passagers, c’est sur du court terme soit 2 à 5 minutes. D’autant plus qu’aucune étude scientifique existante ne prouve que c’est une drogue au contraire elles démontrent qu’il n’y a pas de dépendance possible. 

On entend souvent parler d’effets secondaires. Il faut savoir qu’ils sont souvent dus à une consommation irraisonnée ou excessive de ces produits. Afin d’éviter les effets secondaires, il est préférable de diffuser le poppers dans une pièce en laissant la fiole ouverte. 

Le poppers est majoritairement consommé par une population masculine mais de plus en plus de femmes l’utilisent depuis le début des années 2000 et c’est en constante augmentation notamment dans les milieux festifs. En France, 1 jeune sur 10 âgé de 17 ans a déjà touché au poppers. Le poppers n’est donc pas un produit illégal en France car ce n’est pas une drogue. Chacun est libre de choisir le poppers de son choix pour assouvir ses envies les plus torrides ou les plus drôles. Si vous ne savez pas quel poppers choisir, on vous aide à en savoir plus sur les différentes nitrites et leurs effets. 

Eddy

Passionné par le web et depuis plusieurs années par le poppers, j'ai décidé d'allier les deux ! Je suis Eddy, 32 ans et community manager chez Poppers Rapide. Je tente de vous fournir les réponses à toutes les questions que vous vous posez sur l'univers du poppers.
Fermer le menu