L’inhalateur de poppers : découvrez les meilleures façons de l’utiliser !

L’inhalateur de poppers : découvrez les meilleures façons de l’utiliser !

Les caractéristiques principales d’un inhalateur de poppers

Il s’agit essentiellement d’un cylindre, généralement en acier, comportant une chaîne qui permet de le porter à son cou. L’aluminium peut aussi être un métal utilisé pour sa fabrication. À l’intérieur, on trouve deux ou trois éléments distincts. 

On n’oublie pas, bien évidemment, de remarquer la présence d’un bouchon parfaitement hermétique que l’on utilise pour fermer le récipient à poppers. C’est un point très important car les molécules contenues dans le produit sont extrêmement volatiles et, le liquide peut s’écouler partout.

Comme l’inhalateur ressemble à un bijou, il passera inaperçu aux yeux de la plupart des personnes. Ceux qui le reconnaîtront seront forcément des utilisateurs et pourront peut-être vous jeter un clin d’œil complice ! À l’intérieur se trouve un tube amovible constellé de trous : ceux-ci vont permettre aux molécules de poppers de sortir facilement pour être inhalées par votre nez. 

Toutes les marques et les styles de poppers peuvent être utilisés dans un inhalateur. 

À l’intérieur de ce tube, il suffit de glisser une mèche de coton sur laquelle vous aurez déposé votre arôme favori. Certains modèles présentent un autre agencement, avec un mouvement accru de l’air grâce à l’existence de deux trous importants aux extrémités. Ils sont réservés aux amateurs de sensations fortes car, évidemment, plus de molécules actives sont inhalées.

Comment bien utiliser un inhalateur de poppers ?

C’est très simple. Il suffit d’ouvrir l’inhalateur puis de sortir le tube central en le dévissant simplement. Nous vous conseillons toujours d’utiliser des gants en plastique car si une petite quantité de poppers se renverse sur votre peau, cela peut l’irriter. 

Prenez ensuite un peu de coton et imbibez-le de votre arôme préféré. 
Ensuite, introduisez cette mèche dans le tube central puis revissez l’ensemble. N’oubliez pas de vite remettre le capuchon hermétique car sinon, le poppers s’envolera vite dans l’air ambiant ! Pour l’utiliser c’est encore plus simple : il suffit de dévisser le capuchon et de respirer. 

Le gros avantage est qu’il n’y a aucun risque potentiel de brûlure puisque vous n’êtes jamais en contact avec le poppers sous forme liquide. Quand toutes les molécules ont été inhalées, il suffit de recharger la mèche de coton avec l’arôme qui vous donne le plus de sensations : Jungle Juice Platinium, Everest Aromas ou encore, Amsterdam Black Label

Découvrons les véritables effets de l’inhalateur de poppers

Sachez tout d’abord que respirer à travers un inhalateur produit un effet très puissant. C’est beaucoup plus fort que le fait d’ inspirer simplement dans un flacon, même si vous avez l’habitude de laisser la bouteille de poppers ouverte dans une pièce. 

L’action d’inhaler directement produira un effet extrêmement saisissant. On pourrait dire, d’une certaine manière, que l’intensité est aussi élevée que si vous preniez un cocktail de Perrier et de poppers. Bien entendu, n’utilisez pas ce matériel si vous souffrez d’asthme ou de problèmes respiratoires. 

N’oubliez pas qu’il existe aussi un risque de bleuissement de vos ongles ou de vos lèvres à cause du manque d’oxygène. Il faut donc toujours respirer de l’air frais entre chaque inhalation. C’est un conseil que nous vous suggérons de suivre à la lettre. Cela évitera, par ailleurs, de ressentir des maux de tête. 
Si vous êtes un utilisateur régulier d’un masque à poppers, les sensations vous sembleront relativement similaires.

Quel poppers choisir ?

Doit-on préférer certains poppers avec l’inhalateur ?

Non, absolument pas. Quelque soit le poppers employé, vous pouvez l’utiliser avec votre inhalateur. Sachez surtout que le fait d’imbiber une mèche de coton va renforcer l’effet produit à cause de la forte concentration en molécules actives. 

Le Blue Boy, le Man Scent, l’Iron Horse, l’Everest Premium ou le Fist fonctionnent merveilleusement bien avec tous les inhalateurs disponibles. Le seul conseil que nous vous donnons, si c’est la première fois que vous utilisez un inhalateur à arômes, est de prendre un concentré moins fort. Il suffit juste de s’habituer, peu à peu, à la puissance dégagée par l’inhalateur. 

Par exemple, si vous préférez les poppers à base de nitrite d’amyle, commencez par l’Everest Premium, qui est pur à 95% d’isoamyl. Si, par contre, c’est le nitrite de pentyle, composant principal de l’Amsterdam Black Label qui ravit vos sens, partez plutôt sur des poppers au nitrite de pentyle voire des mix de pentyle et d’amyle.  

Bien entendu, l’isopropyle nitrite a aussi toute sa place comme le prouve le fameux Jungle Juice Platinum. Il suffira, dans ce cas, de choisir une concentration plus faible en isopropyle afin de vous habituer aux effets puissants produits par l’inhalateur. L’Amsterdam Original peut  alors être un bon choix.
Sachez que l’on trouve facilement des tests de poppers qui permettent de connaître la puissance et la concentration en molécules actives pour chaque marque. C’est un point important à vérifier lorsqu’on utilise un inhalateur de poppers. 

Vous avez aimé notre article ? Partagez-le et faites connaître le poppers autour de vous !

Joséphine

Passionnée de festivals et fêtarde invétérée, j'ai fais des études en communication, ce qui m'a conduit depuis quelques mois à travailler chez Poppers Rapide.
Fermer le menu