Pegging, Rimjob, Gooning, Kink : Connaissez-vous tous ces termes ?

Pegging, Rimjob, Gooning, Kink : Connaissez-vous tous ces termes ?

Les pratiques sexuelles en tout genre, ce n’est pas ce qui manque en ce bas monde. L’imagination des hommes ne s’est pas essoufflée au cours de ces derniers siècles. Certains pratiques sont recyclées des temps anciens et modernisées, tandis que d’autres sont totalement inédites. Rimjob, Pegging, Gooning, Kink, connaissez-vous tous ces termes ? 

Vous aimez transgresser les règles, vous êtes un artiste du sexe. La banalité vous ennuie ?  Vous aimez le sexe original pour ne pas dire violent entre adultes consentants. Les nombreuses aventures dont vous jouissez, vous donne envie de nouveautés et vous n’avez plus de tabous. Découvrez quelques pratiques sexuelles et leurs significations. 

Rimjob 

Homme ou femme, nous sommes tous dotés d’un rectum. Alors, ne sautez pas ce paragraphe, le rimjob nous concerne tous. Connu aussi sous le nom plus romancé de “bouffage de cul” ou d’anulingus, cette pratique sexuelle remonte à l’Antiquité. À l’époque, le sexe c’était poétique, ils avaient assez de sensibilité pour nommer un “léchage de cul”, une feuille de rose. 

“To rim” signifie encercler, tracer un cercle, tracer le contour d’un cercle et “job”, signifie travailler. On ne vous fait pas un dessin, le rimjob revient à tourner la langue autour de l’anus de son partenaire en léchant délicatement son sphincter.
Cette pratique est quelque peu tabou dans la société à cause de la zone pas très glamour exercée. Mais le point H n’est pas à ignorer. À tel point que l’anulingus se démocratise même auprès des couples hétérosexuels. La puissance romaine renaît de ses cendres à petit feu.  

Les secrets de l’anus…

Et oui ! L’anus est une zone érogène, je le répète, au service des hommes et des femmes. Cette partie regorge de nerfs, d’où sa sensibilité. La clé du rimjob réside dans la performance de votre partenaire. L’anulingus permet de ressentir diverses sensations. Pour réussir à briser les secrets de l’anus, il suffit simplement de varier les coups de langues et d’y associer une bonne branlette ou un bon doigté en simultané.
La position c’est à vous de choisir : à plat ventre sur un canapé, les jambes en l’air, allongé… Le tout c’est d’être relaxé. Les règles sont simples : consentement, détente et souplesse. Vous voilà prêt à ce que l’on vous titille l’anus. 

La zone anale ne sécrète pas de liquide lubrifiant donc il est impératif d’utiliser un lubrifiant adapté. Assurez-vous que votre partenaire est propre. La contamination par la bouche est vite arrivée ! Des bactéries comme les salmonelles peuvent être en cause. Nettoyez avec de l’eau et du savon pour être certain de ne rien transmettre vers le pénis ou le vagin. Il existe des protections buccales pour minimiser les risques, ce sont des digues dentaires, soit des bouts de latex. 

Le rimjob, n’est pas une pratique sale ou gênante. C’est agréable et normal d’aimer cela. Durant des préliminaires ou en plein acte, il n’existe pas de moment idéal pour se faire plaisir. Hétérosexuel(le) ? Le rimjob peut-être un bon début avant de pratiquer la sodomie. 

femme nue sur son mari
Pegging, Rimjob, Gooning, Kink : Connaissez-vous tous ces termes ?

Pegging 

Pegging ou chevillage pour les plus littéraires d’entre nous. En anglais, cela signifie “rattachement”. Il s’agit d’une pratique qui va faire rougir les machistes. C’est lorsqu’une femme pénètre un homme, lorsqu’elle le sodomise. Cette pratique sexuelle sort de son tabou dans les années 1980. Pourtant, encore une fois, on a rien inventé. Les romains sont les précurseurs du pegging. 
De nos jours, les femmes s’équipent d’un Strap On dit aussi gode-ceinture. Les sextoys prévus à cet effet se sont développés depuis le début du siècle. Désormais, certains ne sont même plus dotés d’un harnais. 

C’est une nouvelle manière de vivre le plaisir homme-femme. Et puis, comme le dit si bien Maïa Mazurette “Si les femmes peuvent se mettre à genoux, les hommes aussi”. Elle parle aussi, à juste titre, de “réciprocité sexuelle”. 

Les freins 

Les femmes ont peur de douter de la sexualité de leur homme ? De ne pas aimer le voir se soumettre ? Ou de ne pas être assez endurante ? Fini de tergiverser, l’action est entre vos mains mesdames. Mais, n’est-ce pas jouissif d’imaginer être le maître total du plaisir de votre partenaire ? 

Quant aux hommes, c’est leur virilité qui en prend un coup. Ils ont peut-être peur de donner l’impression de changer de bord. De plus, la levrette il faut l’avouer, n’est pas l’angle de vue le plus sexy. Pourtant, le plaisir prostatique, s’il est bien stimuler, peut procurer un orgasme plus long et plus intense aux hommes. Stimulez d’autres zones érogènes simultanément ou commencez par un rimjob pour le détendre avant d’entrer dans les profondeurs, sans oublier d’utiliser un lubrifiant adapté et le tour est joué. 

Le pegging peut vous rapprocher et créer un équilibre dans votre relation. Après cela, on dit souvent que tout est plus simple. Les inhibitions disparaissent et il ne reste plus qu’une complicité hors normes. Ce qui est nouveau est souvent plus intense. Pensez à votre première fois avec du poppers. 
Le plus important, c’est de briser le tabou et les barrières sociales que l’on se fixe inconsciemment. Discutez ! C’est votre intimité, votre secret. 

Gooning 

Un goon, c’est un dingue, un abruti. Faire du gooning, c’est être fou de son phallus. Rien qu’à sa vue on est excité. Cette pratique sexuelle en solitaire, dégage énormément d’endorphine tant elle est intense. 

Le principe est simple. C’est une masturbation qui dure très longtemps, au point d’atteindre un état de transe. Quand on sent que ça vient, on relâche, on reprend accompagné d’un petit film porno, ou non selon les goûts. L’objectif est de retenir son plaisir durant des heures afin de l’intensifier sans cesse. Les gooner finissent par grimacer, baver, tirer la langue, hurler, et shifter tellement ils sont matrixés par leur bite. Le corps tout entier est au service de son pénis et de son plaisir.  

Pour atteindre le nirvana, on vous conseille d’associer un peu de poppers à votre session de gooning. Quelques inhalations d’un poppers puissant à intervalles réguliers et vous allez brûler de plaisir. En effet, le poppers est un excellent aphrodisiaque. Il stimule le désir et prolonge les orgasmes. Équipé d’un poppers aussi strong que l’Everest Premium ou le poppers Amsterdam Black Label, votre partie de gooning s’annonce explosive. 

Certains décrivent le gooning comme étant une forme de masturbation mystique et religieuse. En effet, cette pratique sexuelle peut s’avérer bénéfique. Elle permet un meilleur contrôle de son désir lors de futurs rapports sexuels avec son partenaire. En clair, c’est une méditation de la baise en symbiose avec soi-même. 
Le gooning est une masturbation presque religieuse car punitive mais fortement agréable de par son intensité. Comme toutes les bonnes choses, il ne faut pas en abuser. La masturbation à outrance peut-être mauvaise pour la santé. 

Pegging, Rimjob, Gooning, Kink : Connaissez-vous tous ces termes ?

Kink

Une fessée, une claque, une flagellation. Vous avez aimé le film 50 Nuances de Grey ? Et bien vous y voilà, attachez-vous on y est. Le kink, est un genre sexuel qui consiste à instaurer des relations de pouvoir et de domination entre les partenaires. 

Kinky signifie pervers, vicieux, excentrique, farfelu donc kinky sex veut dire sexualité tordue. Issu de l’argot américain qui le traduit en quelque chose qui “sort de l’ordinaire”, être kinky c’est par essence avoir des relations sexuelles non conventionnelles.  

Classé dans la catégorie BDSM (Bondage, Discipline, Sado-Masochisme), le kink revient à arrêter d’intellectualiser le sexe, c’est une expérience sensorielle. On se laisse guider par son partenaire sur des terrains darks. 

Si vous êtes plutôt un vanilla sex, valeureux praticiens de pratiques sexuelles plus traditionnelles, ne vous fermez aucune porte, comme il ne faut pas se forcer. Toutefois, ne soyez pas catégorique sur ce qui vous plaît ou non. La vie est un jeu et le sexe est un niveau à explorer de fond en comble avant de finir six pieds sous terre. Voyez le sexe comme une découverte de soi et des autres. 

Lancez-vous progressivement après consentement des deux parties. Établissez des règles au préalable pour déterminer les limites de votre aventure. Définissez des mots, des gestes ou signes pour avertir votre partenaire que vous n’aimez pas quelque chose. Soyez créatif, originaux et surtout cochons !  

Pour vous aider, il existe des groupes sur Facebook ou Instagram regorgeant de conseils et de pratiques. Ou rendez-vous dans des munchs, ces lieux et endroits où se retrouvent les kinkers, les adeptes du kink. 

Pour aller plus loin… Connaissez-vous tous ces termes ? 

Nous vous avons déjà éclairé sur certains termes sexuels. Mais, il en existe beaucoup d’autres ! 

Le Candaulisme Cela consiste à aimer regarder son partenaire avec des relations sexuelles avec un ou plusieurs personnes.

La Pseudo-nécrophilie Il s’agit de faire l’amour avec une personne qui fait semblant d’être morte. Une mise en scène peut être orchestrée. Certains vont même se baigner dans un bain d’eau glacée avant de s’allonger.

L’Injured Idol Très pratiquée au Japon, cette pratique sexuelle consiste à bander le corps d’une femme comme celui d’un blessé avant de lui faire l’amour. En français, Injured Idol signifie “idoles blessées”. Les femmes sont embaumées dans des pansements de la tête au pied. Cet accoutrement excite les japonais. 

JOI Jerk Off Instructions : En français, “instructions de la masturbation”. Cette pratique est l’opposé du popperbate, ce dernier étant dispensé par des hommes. Le JOI, c’est une femme au ton autoritaire plus ou moins hard qui vous apprend à vous masturber. Il existe évidemment du JOI pour lesbiennes. 

Ponyplay Cette pratique sadomasochiste consiste à être sous domination de son partenaire, harnaché de cuir et d’équipement équestre tel un cheval. C’est le plaisir d’être un animal, c’est un retour à nos racines animales en lâchant prise. 

BBFS Bareback Full Service : Ce terme désigne le fait d’avoir des rapports sexuels non protégés de manière volontaire avec une prostituée. On retrouve souvent cet acronyme sur les réseaux en ligne d’escortes ou de prostitution. C’est une pratique désapprouvée par les associations de défenses des droits des prostituées. 

Un TBM C’est un homme qui a un gros sexe. Autrement dit, un homme gâté par la nature ! 

Le lexique de la sexualité est extrêmement vaste. Désormais, avec ces quelques bases, vous pourrez décrypter les formules qui vous semblaient hasardeuses sur les forums spécialisés, les réseaux sociaux ou même lors de vos dîners entre amis. Nous espérons que cet article, vous a donné envie d’en découvrir davantage et que bientôt vous serez incollable ! 

Vous avez aimé notre article ? Partagez-le et faites connaître le poppers autour de vous !

Eddy

Passionné par le web et depuis plusieurs années par le poppers, j'ai décidé d'allier les deux ! Je suis Eddy, 32 ans et community manager chez Poppers Rapide. Je tente de vous fournir les réponses à toutes les questions que vous vous posez sur l'univers du poppers.
Fermer le menu